Plaque d’immatriculation perdue ou volée en Thailande, ça ne se passe pas comme en France.

Lors du retour de mon roadtrip à moto du week-end, apres mon petit PV pour excès de vitesse, j’ai peu être été un peu léger sur l’accélérateur et aurait peut être généré un peu plus de vibration que de rigueur ^^

Arrivé à residence, 2e mauvaise surprise car ma plaque d’immatriculation à disparue, le support est cassé donc l’enquête fut vite bouclé: Vibration, cassé, adieu la plaque sur la route ….

C’est la que commence l’histoire car je reside en Thailande et ça ne se passe pas comme en Europe.

Je contact mon revendeur pour qu’il me fasse une autre plaque d’immatriculation.

Et bien non, en Thailande c’est interdit, seul le service des immatriculations Thai est autorisé et habilité à vous en fournir une nouvelle.

Land transportation department of Banglamung

Il faut donc aller aux services des cartes grises thai, ou plutôt livret Vert ici, expliquer qu’on à perdu la plaque (Photo à l’appui lol) , remplir une demande de plaque (ou la faire remplir par un agent qui parle Anglais à l’accueil) puis aller au guichet pour régler celle-ci (250B pour mon XADV soit 7€)

Delais d’attente, 1 Mois …..car ils ne les font pas sur place.

En attendant on vous remet un papier qui confirme que vous attendez celle-ci et qui doit vous permettre de rouler sans plaque en cas de control de Police. Pendant ce temps j’ai pris mon scooter pour ne pas tenter le diable, car entre ce qu’on vous dit et un control de Police ….

1 Mois après je vais à mon Rendez vous et ma nouvelle plaque, la même que l’autre mais en neuve (paix à son âme), est la et m’attend pour adoption avec acaht d’un nouveau support de plaque renforcé.

Bref rien de compliqué mais une histoire bonne à connaitre , non ?

By GLG

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *