Les problèmes, C’est encore la faute des étrangers.

Pour lutter contre la propagation du virus Covid-19 en Thailande, le pays n’a pas mis en place de confinement obligatoire mais des mesures simples en plus des consignes de bases comme la distanciation sociale à 1,5m, lavage des mains et port du masque ….

Comme ce mois d’Avril est aussi le nouvel an Thai , les regroupements ont été interdits ainsi que la vente d’alcool qui restera interdite à Bangkok jusqu’au 30 avril comme dans la majorité des provinces.

Mais voila, ils n’étaient pas tous d’irréductible gaulois, retraités ou expatriés mais la semaine dernière la police Thaïlandaise a interpellé treize étrangers ainsi qu’un certain nombre de Thaïlandais qui buvaient au Momento Beach de Pattaya.

Ils ont été dénoncés car Le resort organisait régulièrement des fêtes autour de sa piscine.
Il a commis plusieurs infractions en permettant l’accès à la piscine et en servant de l’alcool à un groupe de personnes en violation de l’arrêté provincial. La majorité des touristes arrêtés n’étaient pas des clients de l’hôtel.

Les peines encourues pour la violation du décret d’urgence visant à stopper la propagation du Covid-19 vont de deux ans de prison à des amendes pouvant atteindre 100.000 bahts.(2830€).

Selon la police, la direction et les propriétaires du complexe sont légalement responsables des infractions commises.

« A l’étranger t’es un étranger », chantait Aurelsan, il y a encore beaucoup trop de personnes qui, quand on les écoutes, on tout vue, tout entendu avec tellement d’experience derriere  elles qu’elles se sentent tel le conquistador conquérant en terrain deja conquis bien au dessus des règles du Pays qui les accueils.

Beaucoup de medias annonçaient la réouverture des commerces le 1er mai, le gouvernement prolongera probablement l’état d’urgence d’un mois, tout en assouplissant les restrictions en vigueur et en permettant la réouverture de nombreux commerces. C’est l’un des points essentiel de l’ordre du jour de la réunion hier du « Center for Covid-19 Situation Administration (CCSA) ».

Le Premier ministre Prayut Chan-o-cha, qui préside ce CSSA, souhaite venir en aide aux personnes qui sont victimes des mesures en place. Le ministère de la Santé publique doit permettre la réouverture des marchés et grands magasins, en particulier dans les provinces qui n’ont pas été contaminées.
Les lieux de divertissement (bar, pub, karaoké …) resteront fermés et le couvre-feu national de 22h00 à 04h00 devrait être prolongé d’au moins un mois, en accordant davantage de permissions aux véhicules de livraison.
Les entreprises à risque moyen, telles que les salons de coiffure, les restaurants, les magasins d’alimentation, les grands magasins et les centres commerciaux, pourront rouvrir progressivement, à la condition de ne pas attirer trop de monde, notamment par des opérations de promotion.

La Thailande semble contrôler cette épidémie, pas d’ambrassade en Asie et certainement un masque qui sera l’accessoires tendance 2020, encore 10 jours à tenir pour un retour qui sera progressif, mais qui sera …..c’est pas compliqué bordel lol

By GLG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *